564 réfugiés sont morts au mois de juin en Méditerranée

En juin 2018, quelque 564 migrants ont été signalés noyés ou portés disparus dans les eaux entre l’Afrique du Nord et la Sicile. Durant la même période en 2017, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) avait enregistré 529 décès, 388 en 2016, cinq en 2015 et 314 en 2014. Ces tendances observées en juin se sont poursuivies. Au 18 juillet de cette année, 153 décès supplémentaires ont été enregistrés sur cette route périlleuse.

Au total, selon le Projet de l’OIM sur les migrants disparus, il y a à ce jour, 1.490 décès de migrants sur toute la Méditerranée, soit plus de la moitié de ces décès depuis le 1er juin.

Par ailleurs, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations a indiqué que 51.782 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer en date du 18 juillet 2018. Ils étaient 110.189 à la même période l’an dernier, et 244.722 à la même date en 2016.

Laisser un commentaire