Algérie. Bouteflika appelle à la vigilance contre le risque de « chaos »

Bouteflika n’est toujours pas apparu en public

Le président algérien, dont la candidature à une 5e mandat a entraîné de nombreuses manifestations, a pris la parole via un message diffusé par l’agence officielle APS. Abdelaziz Bouteflika, le président algérien, a appelé jeudi 7 mars à « la vigilance » contre une possible « infiltration » de l’actuel mouvement de contestation contre sa candidature à un 5e mandat, susceptible de provoquer le « chaos ». Le tout par un message diffusé par l’agence officielle APS. Tout en se félicitant que « le pluralisme démocratique […] soit désormais une réalité palpable », il a mis en garde contre « une quelconque partie insidieuse, de l’intérieur ou de l’extérieur » qu’il n’a pas nommée, pouvant « susciter la Fitna » (discorde, en arabe).

Laisser un commentaire