Algérie : après la démission du Président Bouteflika, l’ONU souhaite une transition pacifique et démocratique

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a pris note mercredi de la démission du Président algérien, Abdelaziz Bouteflika.

A la tête de l’Algérie depuis 20 ans, M. Bouteflika a remis sa démission mardi soir au Président du Conseil constitutionnel du pays.

« Le Secrétaire général salue le calme et le respect dont fait preuve le peuple algérien dans l’expression de son désir de changement », a dit son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration de presse rendue publique au lendemain de la démission de M. Bouteflika.

António Guterres « souhaite une transition pacifique et démocratique qui reflète les désirs du peuple algérien ».

Lors de son intervention au sommet de la Ligue des Etats arabes à Tunis dimanche dernier, le chef de l’ONU avait salué les efforts déployés « en vue d’un processus de transition pacifique et démocratique pour répondre rapidement aux préoccupations du peuple algérien ».

Au lendemain de la démission de M. Bouteflika, « le Secrétaire général réitère l’engagement continu des Nations Unies de soutenir l’Algérie dans son processus de transition démocratique », a souligné son porte-parole.

Laisser un commentaire