L’allaitement protège les enfants contre l’obésité, selon l’OMS

Deux nouvelles études de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) montrent que certaines parties de la Région européenne continuent de faire face à des taux d’obésité infantile comparativement plus élevés, et que les bébés qui n’ont jamais été nourris au sein ou très rarement ont plus de risque de devenir obèse en tant qu’enfant.

Selon ces deux études publiées lors du dernier Congrès européen sur l’obésité à Glasgow, au Royaume-Uni, les progrès dans la lutte contre la crise de l’obésité chez les enfants ont été lents et inégaux dans toute la région.

« Plus un enfant est nourri longtemps au sein, plus il est protégé contre l’obésité. Cette connaissance peut renforcer nos efforts dans la prévention de l’obésité », a expliqué Dr. Bente Mikkelsen, Directrice de la Division des maladies non transmissibles et de la promotion de la santé à toutes les étapes de la vie au bureau de l’OMS pour l’Europe. Agir sur l’obésité infantile, y compris l’obésité sévère, peut apporter des avantages majeurs, non seulement pour la santé et le bien-être des enfants, mais également pour les systèmes de santé nationaux, a-t-elle ajouté. « Nous devons donc faire tout ce qui est en notre pouvoir pour promouvoir et protéger l’allaitement maternel dans la région ».

Laisser un commentaire