Bouteflika désavoué par Ahmed Gaïd Salah

Algérie, le chef d’état-major de l’armée Ahmed Gaïd Salah demande l’enclenchement de l’article 102 de la Constitution et pousse Bouteflika vers la sortie.

 Assiste-t-on à la fin de l’ère Bouteflika en Algérie ? Ce mardi 26 mars 2019, le général Ahmed Gaïd Salah, chef d’état-major de l’armée, a demandé qu’Abdelaziz Bouteflika soit déclaré inapte à exercer ses fonctions de président de la République. Abdelaziz Bouteflika est aphasique depuis une attaque cérébrale en 2013. S’il est déclaré inapte par le Parlement, le pouvoir sera alors vacant.

Laisser un commentaire