Brexit. Une soirée chaotique à la Chambre des communes et une nouvelle défaite pour Theresa May

Les députés britanniques ont voté mercredi contre un Brexit sans accord, un « no deal », du Royaume-Uni de l’Union européenne. Mais le déroulé de la soirée a confirmé que la situation politique outre-Manche était dans une impasse. Les députés britanniques se sont prononcés mercredi 13 mars contre l’idée d’un Brexit sans accord dans une soirée au Parlement de Westminster qui a réservé plusieurs surprises.

No Deal

Un résultat qui intervient au lendemain d’un vote où la Chambre des Communes a rejeté largement l’hypothèse d’une sortie avec l’accord de retrait négocié avec l’Union européenne. Le Parlement a déclaré que le gouvernement devrait exclure toute idée d’un Brexit sans accord. Un amendement proposait d’enjoindre au gouvernement de renoncer « quoi qu’il arrive » à un divorce sans accord. Au cours des débats dans l’après-midi, l’auteure de l’amendement, Caroline Spelman, a proposé de le retirer… ce qui lui a été refusé par le Speaker, John Bercow, car plusieurs signataires de ce texte n’avaient pas fait savoir leur souhait à ce sujet. Un amendement similaire était passé en janvier par une majorité de huit sièges. À la surprise générale, l’amendement a été adopté par 312 voix contre 308.

Laisser un commentaire