Escalade militaire au sud ouest de la Syrie

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est dit gravement préoccupé par la récente escalade militaire, notamment les offensives terrestres et les bombardements aériens, dans le sud-ouest de la Syrie.

“Les attaques ont entraîné le déplacement de milliers de civils, dont la majorité se dirige vers la frontière jordanienne. Le Secrétaire général est également préoccupé par les risques importants que ces offensives font peser sur la sécurité régionale”, a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse publiée vendredi soir.

Le chef de l’ONU a souligné la situation précaire des civils dans le sud de la Syrie et a appelé à la fin immédiate de l’escalade militaire actuelle.

Il a exhorté toutes les parties prenantes “à respecter leurs obligations en vertu du droit international et du droit international humanitaire, y compris la protection des civils et des infrastructures civiles”.

Rappelant les arrangements de désescalade et de cessez-le-feu qui ont apporté un calme relatif au sud-ouest de la Syrie au cours de l’année écoulée, M. Guterres a exhorté toutes les parties prenantes “à faire preuve de retenue et à respecter ces engagements en priorité”.

Selon la presse, des hélicoptères des forces gouvernementales ont bombardé des zones de l’opposition dans le sud-ouest de la Syrie, à la frontière avec la Jordanie et près du plateau du Golan.

Laisser un commentaire