Alerte Humanitaire en Corée du Nord

En Corée du Nord, plus de dix millions de personnes sont confrontées à des pénuries alimentaires après la pire récolte depuis une décennie. Pyongyang a besoin d’une aide alimentaire de 1,36 million de tonnes cette année, selon une nouvelle évaluation de l’état de la sécurité alimentaire dans le pays réalisée par les Nations Unies.

« Dix millions de Nord-Coréens sont en état d’insécurité alimentaire aggravée en République populaire et démocratique de Corée (RPDC). Elles sont surtout menacées en cette saison de soudure », a déclaré Hervé Verhoosel, porte-parole principal du Programme alimentaire mondial (PAM).

« Cette nouvelle évaluation de la sécurité alimentaire dans la République populaire démocratique de Corée a montré qu’à la suite des pires récoltes en dix ans, dues à des vagues de sécheresse, de canicules et d’inondations, 10,1 millions de personnes souffrent d’une grave insécurité alimentaire », a-t-il ajouté lors d’un point de presse ce vendredi à Genève.

Or les perspectives de production des récoltes de début de saison 2018-2019, à récolter en juin, sont défavorables en raison « de la faible pluviométrie généralisée et du manque de couverture neigeuse, qui a laissé des récoltes exposées à des températures glaciales pendant l’hiver », note le rapport.

La production agricole ne s’est élevée cette année qu’à 4,9 millions de tonnes, au plus bas depuis la saison 2008-2009, débouchant sur un déficit alimentaire de 1,36 million de tonnes. Toutefois, seulement 200.000 tonnes d’importations commerciales et 21.200 tonnes d’aide alimentaire sont prévues cette année, souligne le rapport publié conjointement par le PAM et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Laisser un commentaire