Les actionnaires de Bayer désavouent la direction après le rachat de Monsanto

 Près d’un an après le rachat de Monsanto par le groupe allemand Bayer, plus de la moitié des actionnaires (55,5 %) du groupe ont désavoué ce vendredi 26 avril les actions du directoire. Une claque en sachant que lors de la précédente assemblée générale, le directoire avait obtenu 97 % d’approbation. Les actionnaires de Bayer ont infligé au groupe chimique allemand un rare désaveu ce vendredi 26 avril en votant contre sa direction, lors de la première assemblée générale tenue après le coûteux rachat de Monsanto en juin 2018. Ils ont rejeté à 55,5 % les « actions du directoire » emmené par Werner Baumann, ouvrant une crise aux conséquences imprévisibles : le scrutin n’est pas contraignant pour Bayer, mais contraste fortement avec le plébiscite accordé l’an dernier encore à la direction, avec 97 % d’approbation.

Laisser un commentaire