Mali. 4 casques bleus tués vendredi lors de 2 attaques

Quatre Casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et un soldat malien ont été tués vendredi lors de deux attaques séparées dans les régions de Ménaka de Mopti.

« Ce matin, un détachement de la force de la MINUSMA a repoussé une attaque lors d’une opération coordonnée avec les forces armées maliennes (FAMas) dans la région de Ménaka», a indiqué la Mission dans un communiqué de presse. « Selon un bilan provisoire, lors de l’attaque, trois Casques bleus de la MINUSMA ont été tués, et plusieurs ont été blessés, certains sont dans un état critique. Un soldat malien a aussi perdu la vie lors de l’attaque, un autre a été blessé », a ajouté la Mission.

Plusieurs assaillants ont également été tués lors de la riposte des Casques bleus et des forces armées maliennes, d’autres ont été blessés. Des renforts aériens ont immédiatement été déployés afin de renforcer la sécurisation du périmètre et permettre les évacuations médicales. La deuxième attaque a eu lieu vendredi vers midi contre un convoi de la force de la MINUSMA au nord de Douentza, dans la région de Mopti.

« Suite à l’attaque, les Casques bleus ont engagé une poursuite contre les assaillants. Cette attaque complexe, incluant l’usage d’engins explosifs et lance-roquettes, a coûté la vie à un Casque bleu et grièvement blessé trois autres », a indiqué la MINUSMA. Le Représentant spécial du Secrétaire général au Mali et chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif, a condamné fermement ces attaques qui endeuillent « une nouvelle fois la force de la MINUSMA, ainsi que les FAMas ».

« J’adresse mes condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés», a-t-il dit.

Il a rappelé que les attaques visant les forces de maintien de la paix des Nations unies peuvent constituer des crimes de guerre en vertu du droit international et a appelé à ce que les auteurs de ces attaques soient rapidement traduits en justice. M. Annadif a salué « la bravoure de nos contingents et des FAMas dont l’engagement a permis de neutraliser plusieurs terroristes ». « J’en appelle à la vigilance, à la solidarité et à l’unité des Maliens pour faire face à la lâcheté de nos adversaires », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire