Poutine et Kim Jong-un affichent leur bonne volonté

Premier sommet Poutine-Kim pour raviver des liens « historiques » En pleine impasse diplomatique avec Washington sur le nucléaire, Kim Jong-Un se tourne jeudi 25 avril vers Vladimir Poutine. Vladimir Poutine Ni communiqué commun ni signature d’accords ne sont prévus à l’issue du sommet, le premier à ce niveau entre les deux pays depuis 2011. Si la Russie a déjà demandé la levée des sanctions internationales et espère créer un pont économique, Donald Trump déplore les essais nucléaires à répétition du dirigeant nord-coréen. En 8 ans, Kim Jong-Un a présidé 4 essais nucléaires dont celui d’une bombe à hydrogène et le lancement de missiles intercontinentaux capables d’atteindre tout le continent américain.

Laisser un commentaire