Risque d’extension de l’épidémie Ebola

L’épidémie d’Ebola dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) risque de se propager si les investissements manquent et l’insécurité perdure, a prévenu la cheffe du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

A la Conférence de Munich sur la sécurité, la Directrice exécutive de l’UNICEF, Henrietta Fore, a tiré la sonnette d’alarme sur l’épidémie d’Ebola, « maladie impitoyable qui exige que 100% des cas soient contrôlés et isolés » et qui sévit dans l’est de la RDC.

L’est de la RDC est déstabilisé depuis plusieurs années par plusieurs groupes armés. L’insécurité qui y règne complique la riposte des agences onusiennes, dont l’UNICEF, qui doivent répondre à une « nouvelle menace inattendue : des préoccupations de sécurité et des attaques directes qui entravent l’accès », a dit Mme Fore.

Le nouveau gouvernement de RDC

« Dans cet environnement incertain, nous serons limités dans le contrôle de nouvelles épidémies en RDC, ou même dans la lutte contre d’autres urgences sanitaires telles que le choléra ou la polio qui pourraient survenir dans les pays voisins », a alerté la Directrice exécutive.

« Tout au long de notre action, nous devons travailler en étroite collaboration avec le nouveau gouvernement pour réduire les menaces à la sécurité », a-t-elle souligné.

%MINIFYHTML1158f5afb0e770a304209ee50f28e7e74%%MINIFYHTML1158f5afb0e770a304209ee50f28e7e75%

Laisser un commentaire