Algérie : le parti RND, principal allié de Bouteflika, réclame sa démission

 Le Rassemblement national démocratique (RND), principal allié du parti (FLN) d’Abdelaziz Bouteflika, a demandé mardi la démission du président algérien, affaibli par la maladie et contesté par la rue, au lendemain de l’appel du plus haut-gradé de l’armée à son départ.

Mais ces revirements de situation donnent matière à réflexion chez les Algériens. La phase de transition qu’ils aspirent tant sera-t-elle offerte par des hommes qui ont toujours été dans le système ? Vont-ils descendre à nouveau dans la rue le 29 mars 2019 pour continuer de demander un changement radical de ce système ?

Laisser un commentaire