Le sport vecteur de paix et de développement

Les Nations Unies ont célébré mercredi la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, l’occasion pour la Vice-Secrétaire générale des Nations Unies d’appeler à reconnaître véritablement la capacité du sport à changer la vie des individus.

« En période de divisions et de méfiance, le sport contribue à rapprocher les personnes et les communautés. Le sport aide à trouver un terrain d’entente », a déclaré Amina J. Mohammed dans un discours lors de cet évènement organisé au siège de l’ONU à New York.

Elle a pris l’exemple de la Coupe du monde de rugby en 1995 quand l’Afrique du Sud, sortie de l’apartheid, s’était mobilisée au nom du sport, ou encore les histoires de soldats escaladant les tranchées le premier Noël de la Première Guerre mondiale pour jouer au football et instaurer une trêve momentanée.

Laisser un commentaire