“Un véritable climat de peur et d’insécurité règne dans le nord et le centre du Mali”

L’Expert indépendant sur la situation des droits de l’homme au Mali, Alioune Tine, est extrêmement préoccupé par la dégradation continue de la situation sécuritaire, et humanitaire au nord et au centre du pays.
« Au nord comme au centre du pays il règne un véritable climat de peur et d’insécurité avec un impact réel sur la vie des populations, hantées par les violences quotidiennes. Cette situation est due à l’absence de certaines autorités de l’État à Tombouctou, à Gao, à Kidal, à Mopti et à Ménaka, notamment l’absence du système judiciaire, administratif, de défense et de sécurité » a déclaré l’expert au terme d’une visite de douze jours dans le pays.

« L’État n’a pas assuré son rôle régalien de protection des biens et des personnes et de traduire en justice les auteurs d’actes criminels », a précisé Alioune Tine.

Le climat généralisé d’impunité est également aggravé par les dysfonctionnements chroniques de la justice avec les magistrats en grève depuis plus de 70 jours.

La recrudescence des confrontations entre membres de différentes communautés, les règlements de comptes, les assassinats ciblés, la pose des engins explosifs, les attaques des convois humanitaires, les enlèvements, les vols, les viols et les violences sexuelles commis sur les routes et dans les villes ont un impact sur la vie, l’intégrité physique, la mobilité de personnes et sur leurs activités économiques.

Laisser un commentaire